Qui suis-je ?

Sandrine

Voyageuse, tricoteuse et anciennement photographe pro un peu déjantée 🙂
Seule, conduisant pendant des km, avec une bonne playlist et mes appareils photos sur le siège passager.

Observer la beauté d’un paysage, la sensation brute et entière d’un amour vrai, des émotions et liens des gens entre eux, et parfois pleurer, parce que “putain c’est trop beau” 🙂

Ces moments là sont mes meilleurs souvenirs … et mes meilleures photos. 🙂

Andalouse dans l’âme, je danse les sévillanas (flamenco) depuis plus de douze ans, j’ai aussi vécu 2 ans aux USA. (Grande amoureuse de l’Oregon, et du Pacific Northwest)

Française, certes, mais qui parle anglais surtout et espagnol 🙂

J’adore apprendre des différences culturelles !

J’ai débuté la photo à l’aube de mes 30 ans, via 2 années de projets 365 (un autoportrait par jour)

Quelques publications, expositions, et récompenses à des concours plus tard, j’ai eu une envie de photos de mariages.

Pendant 8 années, j’ai rajouté un peu de dentelles, d’amour, et de danses endiablées à mes cartes mémoires.

Ces dernières années, c’est une envie d’allier mon amour pour les roadtrips à ces reportages photos qui me gouverne : je me suis rendue compte que je connaissais plus les USA que la France et il était grand temps que ça change ! 🙂

J’ai crée Wandering Sandrine au printemps 2019, afin de centraliser tous ces récits de voyage ici plutôt que sur mon site de photographe de mariage.

En 2020, de gros problème de santé m’ont imposé un changement de mode de vie assez drastique. Après avoir vécu 6 années en Auvergne, j’ai décidé de m’installer en Bretagne pour amorcer ces changements.

Une toutounette a rejoint ma vie , Banane, et c’est avec elle désormais à la découverte de nouveaux paysages, parce que oui, #jamaissansmonchien c’est important. 🙂

Après de longs mois de pause sur ce blog, à m’interroger sur l’envie, l’intérêt et le sens de celui-ci, me voilà de retour, avec une envie différente de faire de la photographie et de bloguer.

Il me faut juste changer les priorités, et apprendre à faire les choses autrement :

  • Moins de très longs trajets en voiture
  • Une exploration + locale,
  • + de rando, mais aussi du vélo.

Voilà quel sera le programme de ces prochaines semaines, mois et années.

La Bretagne est un formidable territoire pour ce changement de vie, et j’ai bien l’intention de partager cela avec vous ici 🙂