Bretagne

La vallée des Saints

Dimanche, j’ai été visiter la Vallée des Saints. La Vallée des Saints est située dans les Cotes d’armor à côté de Carnoët, à environ 1h de St Brieuc et 36mn de Morlaix.

La Vallée des Saints est un espace en plein air (libre d’accès, seul le parking est payant), qui a pour ambition de devenir une vitrine mondiale du granit breton et un pôle touristique majeur en Bretagne. (plus d’informations ici)

Comment ? Tout simplement en exposant au grand public, des statues géantes de Saints, crées par différents artistes. Quand je dis géantes je ne plaisante pas : elles font environ 4m de hauts, certaines plus, et il y en a pour l’instant 150.

L’objectif du projet de la Vallée des Saints est d’avoir, à long terme, environ 1000 statues !

Les styles sont très différents, mais mon seul regret : le site manque clairement d’explications à côté des statues (c’est dommage de ne pas avoir de plaques concernant le nom de l’artiste, le nom de l’oeuvre et le Saint qui est représenté).

Mais le lieu est vraiment super agréable à visiter, et accessible aussi aux chiens tenus en laisse. C’est donc une belle promenade à la Vallée des Saints que je vous propose en photo, avec quelques photos des statues que j’ai préféré.

Ne manquez surtout pas de monter les petites marches qui mènent à un promontoire qui chemine en forme de cercle : le point de vue est superbe 🙂

Difficile de définir quelle est ma statue préférée, du coup, voici les 4 miennes :

Cette statue qui ressemble à un monstre et qui est bien planquée au fond du parc, à l’ombre des arbres :

Celle-ci, parce qu’à l’ombre de son arbre, elle m’a impressionné :
et enfin celle-ci, par sa douceur, mais aussi et surtout parce que franchement, ce petit cochon a l’air vraiment super heureux 🙂
Voilà donc la Vallée des Saints, je suis contente d’avoir pu visiter ce lieu, qui était dans ma liste de choses à voir absolument en Bretagne. J’y retournerai sûrement, parce que je pense que le lieu doit être sacrément impressionnant avec une météo plus tourmentée. On s’y croisera peut-être ?

Laisser un commentaire