Europe

Les villages blancs de la Sierra Grazalema (2e partie)

Voilà donc la suite de mon roadtrip en Andalousie, avec cette fois-ci, la suite de mon exploration des villages blancs de la Sierra Grazalema.

C’est au petit matin que je quittais Arcos de la Frontera, avec pour objectif d’atteindre Malaga en fin d’après-midi pour y passer quelques jours.

Arcos de la Frontera

Révéillée au lever du soleil, j’arpentais les rues de ce village blanc désert et délicieux. Arcos de la Frontera mérite qu’on s’y attarde, et qu’on se perde dans ses ruelles, vous allez adorer ce dédale étroit sur lequel débouche quelques fois une vue plongeante sur le paysage alentour.

C’est ensuite vers les champs d’oliviers, un peu plus au nord, que nous prenons la route, direction

Zahara de la Sierra

Plus petit que Arcos de la Frontera, ce village blanc a mis a rude épreuve ma voiture avec sa dernière montée pour garer ma voiture en plein centre 🙂

Zahara de la Sierra est charmant, ses orangers bordant certaines rues, et sa vue sur le lac en contrebas, mais aussi les champs d’oliviers tout autour font de ce village un lieu à ne pas zapper dans votre roadtrip en Andalousie.

Puis reprendre la route et s’enfoncer plus encore dans le pays et les champs d’oliviers, pour rejoindre Olvera.

OLVERA

Olvera a été la bonne surprise de cette journée, petit village surplombant un paysage d’oliviers à perte de vue (vraiment), sa vue sur les toits est fort jolie, et nous laisse la sensation de quitter la ville pour une grande aventure en pleine nature.

La suite du voyage a été décevante, peut-être parce que j’avais déjà, à ce stade là, vu de nombreux villages blancs, ou peut-être était-ce la fatigue de la route. Quoiqu’il en soit, j’ai aimé les paysages, et la route, mais ne me suis pas attardée sur les étapes prévues ensuite, en direction de Malaga,

Voici donc une vue sur Setenil 

et ces jolies routes de champs d’oliviers….

J’ai volontairement zappé la visite de Antequerra, car une fois arrivée sur place, je ne le sentis pas, je n’avais pas envie de m’y attarder.

C’est aussi ça les vacances : écouter un peu cette petite voix intérieure et suivre ses envies. L’avantage c’est que ça me donne une excuse de plus pour revenir en Andalousie !

Ce jour-là, j’ai surtout décidé de poursuivre ma route en direction de Malaga… mais ça, ce sera dans le prochain article de blog 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *