USA

Les ponts couverts de l’Oregon

L’état de l’Oregon, dans la région du Pacific Northwest des USA, compte une cinquantaine de ponts couverts (la liste ici), construits entre 1905 et 1950, certains d’entre eux ayant été restaurés depuis.

Sachant que l’Oregon a été le 33e état à intégrer les USA, et que cela date de 1859, vous pouvez prendre conscience que quelque chose datant de début 1900 est pour nous, français, plutôt récent, mais pour cette partie du monde, c’est quelque chose d’assez historique.

Et c’est pour cela que j’ai voulu aller explorer les routes de l’Oregon, et y découvrir les ponts couverts.

J’en ai vu en tout 14, sur 2 jours et demi de roadtrip. J’en ai cherché quelques-uns que je n’ai jamais trouvé, et raté d’autres qui s’avéraient être sous mon nez, au détour d’un chemin (heureusement, j’ai fait demi-tour ensuite et les ai vu).

Bref, tout ça pour vous dire que ça n’est pas super super évident, et pourtant j’avais préparé mon roadtrip, j’avais un GPS, et j’avais fait des recherches sur le net et même rédigé un petit guidebook….

Je me suis perdue, reperdue, j’ai tourné en rond, j’ai cherché, j’ai scruté, j’ai demandé mon chemin pour enfin, la plupart du temps, découvrir ces petits morceaux d’histoire, de ce petit coin du monde que j’aime tant. Un pont couvert, ça se mérite, alors des ponts couverts, je vous laisse imaginer ! 🙂

ça fait partie de l’aventure, mais ne vous attendez pas à trouver des panneaux vous indiquant les ponts couverts 😉

Pour les détails techniques, j’ai mis des liens un peu partout ci-dessous, vers les infos wikipedia, et autres, n’hésitez pas à cliquer partout si ce sujet vous intéresse 😉

Voilà donc pour vous, quelques photos de ces monuments, j’aurai aimé pouvoir rajouter à mes photos l’odeur du vieux bois et de la poussière, le craquement sous les pas, le silence qui règne tout autour, les araignées qui scrutent et observent d’un coin de leur toile, et ce sentiment de marcher un peu sur un morceau d’histoire, en imaginant qu’il y avait, fut un temps, des chevaux et des carioles qui circulaient aussi par là… 🙂

1- CENTENNIAL BRIDGE (1987)

2 – CURRIN BRIDGE (1925)

3- STEWART BRIDGE (1930)

4- LOWELL BRIDGE (1945)

Assez impressionnant car au bord d’un lac, et la route pour l’atteindre longe ce lac… on le voit donc de loin et pour peu que le ciel soit couvert, son blanc resplendit d’autant plus dans le paysage. Celui-là m’a presque fait pleuré 😉

5- WESTFIR BRIDGE (Office Bridge) – (1944)

Celui-là est un de mes préférés ! 🙂 Parce qu’il est rouge et qu’il met terriblement bien ce qui l’entoure en valeur (j’aime les fermes rouges, et les ponts rouges, perdus dans la cambrousse) 🙂

6- UNITY BRIDGE (1936)

7-  PENGRA BRIDGE (1938)

8- COYOTE CREEK BRIDGE (1922)

Déjà, rien que le nom de celui-ci, j’aime… le pont de la crique des coyotes ? Ouaih ! ça c’est du dépaysement ! 🙂

Bon, je n’ai vu aucun coyote, j’ai dû un peu laisser le flaire agir pour trouver celui-ci que la route sur laquelle il était situé n’était pas dans mon GPS, mais voilà, je l’ai trouvé ! 🙂

9- WENDLING CREEK BRIDGE (1936)

10- EARNEST BRIDGE (1938)

11 – DEADWOOD BRIDGE (1932)

Celui-là aussi m’a joué des tours et m’a fait perdre pas mal de temps sur une route non pavée au milieu de la forêt. Mais le découvrir n’en a été que plus chouette en fait, car il était vraiment perdu au milieu d’une petite route de la forêt 🙂

12- NELSON MOUTAIN BRIDGE (Lake creek bridge) – (1984)

13- GOODPASTURE BRIDGE (1938)

14 – BELKNAP BRIDGE (1966)

Alors, ça vous a plu ?

Lequel avez-vous préféré ? 🙂

Un commentaire

Laisser un commentaire