Auvergne

Le sentier des quirous, GR4 et plateau du Limon

En grande adoratrice des paysages du Cézallier, on m’avait recommandé la randonnée du sentier des Quirous, dans le Cantal, car les paysages s’en rapprochaient. (la fiche rando est ici).

Les « quirous » sont des « cairns », des pierres dressées environ tous les 20m, sur le plateau du Limon, qui se situe entre le Col de Serre, Cheylade et Dienne. Le sentier des quirous, avec ses quirous permettaient de se repérer lorsque le temps était difficile.

Le « problème » de cette randonnée c’est qu’il ne s’agit pas d’une boucle, et du coup, soit on a la chance de la faire à plusieurs, et déposer une voiture à Dienne et l’autre à Cheylade, soit il faut faire l’aller-retour dans la journée…. Et ça fait une grosse rando de 12.5km aller, et hop, 12.5km au retour. Bref, il faut prévoir une bonne journée.

Nous avons décidé de partir de Cheylade, en espérant avoir le coucher de soleil sur le chemin du retour.

Dès le sommet atteint, c’est une vue époustouflante qui nous attendait là-haut. Les quirous et leur alignements nous guidaient vers Dienne, mais c’est vers l’horizon que nos regards se sont perdus…. Le Sancy, le Cézallier, et derrière nous Cheylade en contrebas… c’est juste beau, partout !

En chemin, nous nous sommes rendus compte que le GR 4 passait par là, et se dirigeait vers le Col de Serre. Alors plutôt que de redescendre vers Dienne, c’est vers le vers le Puy de Niermont, à 1620m d’altitude, que nous nous sommes dirigé, nous permettant de dégager notre champ de vision sur un splendide 360° et d’enfin voir apparaitre le Puy Mary, qui était jusqu’à présent un peu caché par Niermont.

Nous avons traversé de nombreux troupeaux, et quelques tourbières aussi, marché dans des tas de criquets et sauterelles, et j’ai même vu un crapaud !

Une fois au sommet du Puy de Niermont, la vue était extraordinaire : d’un côté l’alignement des puys : au fond le Plomb du Cantal, puy le Griou, Peyre Arse, le Puy Mary, Chavaroche, le Puy de la tourte, et tout à droite, le Puy Violent.

Derrière nous, c’était le plateau du Limon, avec son sentier des Quirous, les steppes du Cézallier, et le Sancy en toile de fond… On pouvait apercevoir quelques éoliennes d’Allanches et Coltines d’un côté, et la vallée de l’autre coté, avec Cheylades et Le Claux.

Le soleil commençait à tomber, nous avons donc rebroussé chemin, même si le Col de Serre, en contrebas, nous faisait de l’œil, ce sera pour une prochaine fois !

Comme s’il n’y avait pas déjà eu suffisamment de cerises sur ce joli gâteau, nous avons croisé, dans le ciel des parapentes (l’école de parapente du Puy Mary). Je crois que j’aurai pu passer la soirée à les admirer voler ici et là, dans ce paysage somptueux, et rajoutant des jolies touches de couleurs aux montagnes. 😊

Le jour prend fin et la lumière se fait plus rasante, nous croisons encore quelques troupeaux, pour rejoindre le chemin caillouteux qui redescendra du plateau du Limon et nous ramènera à Chavanon puis Cheylade. Il fait presque nuit, c’était parfait, tellement parfait !

Cette randonnée là était extraordinaire ! J’aime le Cézallier, et même si le Plateau du Limon ne s’y situe pas, on y retrouve vraiment ces paysages de steppes que j’aime tant.  Avec, en bonus, la vue sur le Sancy, mais aussi la vue sur les volcans d’Auvergne, qui semblent tellement proches (et pourtant !). Et puis ces Quirous, mystérieux, bien alignés, qui ponctuent le paysage, entre 2 vaches et 3 enclos !

Voilà maintenant plus de 4 ans que je suis en Auvergne, et cette randonnée là se classe directement dans mon top 5… même mon top 3 en fait de ce que j’ai vraiment préféré.

Alors foncez découvrir le sentier des quirous, le plateau du Limon, et le GR4 (mais pas tous en même temps s’il vous plait !) 😊

Laisser un commentaire