Auvergne

GR400 : du col de Redondet au Roc d’Hozières

Je continue mon exploration du Cantal, et mes petits parcours au sommet, le long du GR400, avec cette fois-ci une petite promenade entre le Col de Redondet et le Roc d’Hozières.

Le col de Redondet, vous le visionnez surement, mais si, vous savez, c’est ce gros virage en tête d’épingle que vous croisez lorsque vous êtes en route pour le Puy Mary, en venant de Mandailles… (une carte interactive ici)

C’est de cette tête d’épingle là que nous sommes partis, un après-midi d’automne,  pour explorer les crêtes, et admirer les couleurs changeantes d’automne, en espérant y voir quelques chamois.

Dès notre sortie de voiture, nous avons été surpris par le vent. C’est donc côté Puy Mary que nous avons débuté notre ascension, pensant que le vent ne nous atteindrait pas. Erreur, au contraire, les bourrasques nous faisaient sursauter et nous poussaient dans le vide qui borde le très étroit sentier.

J’ai eu peur… peur au point de gâcher ces ascension, et c’est jusqu’à ce que le sentier s’élargisse un peu que j’ai pu calmer mon cerveau et apprécier un peu plus le paysage. Mais cela n’a pas arrété les bourrasques de vent pour autant.

Les oreilles qui sifflent, mais aussi les oiseaux se cachant dans les talus, les couleurs étaient splendides !

Longeant la crêtes, en direction du Roc d’Hozières, aucun chamois à l’horizon. Peut-être qu’avec le soleil couchant ils réapparaitraient ? Je ne vais pas faire tenir le suspense très longtemps, ce soir-là, aucun chamois à l’horizon. Je crois qu’ils ont compris bien avant nous que ce vent horrible ne rendait pas le paysage aussi agréable qu’en photo 😊

Mais c’était splendide ! Le GR 400 se prolonge jusqu’au Puy Violent, et c’est en arrivant au niveau du Roc d’Hozières que j’ai pu voir, au loin, le Roc des ombres, où j’avais randonné cet été. C’était tentant d’aller le rejoindre, mais nous nous sommes abstenus. La nuit tombait et la veille nous avions fait une grosse randonnée déjà : il fallait se ménager.

Et c’était une bonne idée ! le retour jusqu’au col de Redondet, en direction du Puy de Chavaroche a été compliqué : le vent de face, la progression était lente et glaciale !

Mais la lumière d’une fin d’après-midi d’automne compensait, par sa beauté, toute la difficulté de cette promenade. (et encore plus, je dois le dire, maintenant que je regarde ces photos, assise dans mon super fauteuil 😊 ) .

J’aime cette randonnée, car elle permet d’avoir un très joli point de vue sur le Puy Mary, mais aussi le Plomb du Cantal et le Griou.

Là encore, cette sensation d’avoir une photo de classe des Monts du Cantal, avec, à chaque fois, un angle de vue un peu différent. Bêtement, j’avais l’impression que la chaîne des Puys, mais aussi des monts du Cantal était un peu en alignement. Pas vraiment, enfin pas du tout même quand on doit les faire à pied. 😊

randonnée dans le Cantal

Mais c’est beau ! Et avec ces couleurs d’automne, ça l’est encore plus !

🙂

——– Ces photos sont disponibles dans ma boutique, différents formats ou support d’impressions, faites-vous plaisir, ou offrez une photographie 🙂 ——

Laisser un commentaire