Europe

2 jours à Londres

Follow my blog with Bloglovin

2 jours à Londres, vous pourriez me dire que c’est assez court, mais en 2 jours, on peut quand même avoir une belle approche de la ville, pour peu que les jambes (et l’appareil photo) suivent le rythme.

Après l’Andalousie, pour pratiquer mes pas de sevillanas, c’est à Londres que je vous emmène cette fois-ci, pour parfaire un peu votre niveau d’anglais. Fini les tapas, on mangera du fish & chips ce soir. 🙂

Alors venez avec moi, je vous emmène 2 jours à Londres !

Jour 1

Avant toute chose, si vous êtes fan de Harry Potter, en sortant de votre train, faites un détour par la platform 9 3/4… avec un peu de chance vous n’aurez pas de fil d’attente pour la prendre en photo (ça n’était pas le cas ce jour là… pas grave, je ne vais plus à Poudlard de toute façon) 😉

Une bonne manière de découvrir Londres, tout en apprenant des trucs, c’est de faire une visite guidée Street Art du quartier de Shoreditch. En 1h30, vous arpentez les rues du quartier, en prenez plein les yeux, et apprenez pas mal de choses sur la vie artistique de ce quartier, les codes de pratique des grafeurs, et l’évolution de cet art à Londres.

Les styles sont super variés, et c’est un régal pour les yeux, car vous trouverez forcément quelque chose qui vous fera dire WAOUW, ou WTF !

Et vu que la durée de vie d’un graff est en général assez courte sur son support, c’est presque une visite bi-mensuelle qu’il faudrait faire dans ce quartier. Passionnant !

Vous pourrez y voir une œuvre de Banksy… une des dernières encore visible (les autres ayant été démantelées puis revendues 🙁 )

et vous pourrez aussi apprendre sur Ben Wilson, un artiste qui peint sur les chewing-gums abandonnés sur le bitume. Il les fait fondre pour que la gomme devienne une substance gluante, fondante, puis rigide, et une fois refroidie, il y peint des petits dessins. Une manière bien rigolote de colorer l’environnement urbain londonien !

Le guide nous expliquait que Ben Wilson aimait errer et peindre sur le Millenium Bridge, qu’il considère comme le croisement entre le nord /sud – est/ouest de Londres, une sorte de centre névralgique de sa ville fétiche.

Le temps était splendide ce jour là, le Millenium Bridge était plein à craquer de passants…. mais ça n’a pas raté, nous avons eu la chance de le voir en action. (et tant pis pour les passants qui n’avaient pas conscience de qui il était ni de ce qu’il faisait… en râlant pour les ralentissement « que ce clochard cause sur le pont, en étant allongé là, en plein milieu » ) 🙂

Quelle chance de le croiser là en pleine action artistique colorée. 🙂

Si vous vous promenez dans Londres, vous croiserez sûrement un de ses mini-tableaux, ce qui est certain, c’est que le Millenium Bridge en est truffé, regarder au sol lorsque vous y passerez !

Entre le Street Art Tour et le Millenium Bridge, il y a un chouette endroit où faire une pause, si le temps le permet. C’est le One New Change Mall : son food court est varié et fait saliver, mais surtout il y a un rooftop canon, qui permet d’admirer toute la ville quand le temps est clair. On peut aussi s’y poser pour pique-niquer, c’est franchement super 🙂

Se diriger ensuite vers le Millenium Bridge, en faisant coucou à la Cathédrale St Paul, pour aller visiter la Tate Modern ! Bien que pas forcément fan de l’art moderne, je dois admettre que j’ai été surprise par la variété des expositions, au point d’y trouver plus que mon compte en surprise et coup de cœur. Le musée est immense, gratuit (wouhouuuuu la France, vous attendez quoi pour rendre gratuits les musées ?), et il y a plusieurs terrasses avec une vue magnifique sur la ville.

Et que faire pour finir la journée en beauté ? Pourquoi ne pas sauter dans un métro et aller à Camden Town ? Camden town, bien que devenu très touristique, reste un quartier super agréable pour flâner, boire un verre, grignoter, ou faire ses ultimes sessions shopping de touristes.

2e jour :

Le 2e jour à Londres est dense, préparez vos baskets, on va bien marcher ! Débuter cette journée à Londres en flânant jusqu’à Hyde Park, et Kensigton Palace.

Admirer les splendides sculptures et dorures du Albert Memorial

Puis changer totalement de style pour un petit coup d’œil à l’escalier égyptien chez Harrods. Ô dorures dorures, dis moi qui est le plus doré? 🙂

Foncer à Leicester Square acheter des billets de théatre ou comédie musciale à moitié prix (en dernière minute), admirer la porte de Chinatown !

Puis foncer à Buckingham Palace pour essayer de se faire inviter prendre le thé avec la reine 🙂 Pas de chance, elle n’était pas là ce jour là 🙁

Quitter Buckingham, pour écouter les consignes du prof de l’école militaire juste à côté, dont les élèves faisaient un exercices en extérieur (et ça ne rigole pas !) 🙂

Faire un coucou à Sir Winston Churchill près de l’abbaye de Westminster.

Puis au 1er ministre 😉

et à la cavalerie. Attendre la relève de la garde, et admirer leur calme face aux touristes.

Arrivés à Trafalgar square, une petite visite s’impose à la National Gallery (gratuit !), pour faire coucou à nos artistes made in France et aux autres, que nous avons tous vu et étudié à l’école. Cézanne, Manet, Van Gogh et tant d’autres… Le musée est splendide en tant que bâtiment, et ses collections d’œuvres plutôt impressionnantes. A ne pas rater ! 🙂

Coucou « Les Baigneuses » de Cézanne !

Et finir la journée à Covent Garden, pour l’apéro, pour les spectacles de rue, pour du shopping de luxe dans les rues parallèles, pour un fish & chips dans un pub, pour une petite pièce de théatre en soirée. Le quartier regorge de vie et d’idées pour s’occuper, et il est tellement fréquenté que rien que pour le « people watching », cela vaut de s’y arrêter un moment. 🙂

Voilà, c’est déjà l’heure de rentrer… 2 jours à Londres, ça passe vite, mais avec un tel programme, vous avez déjà un bon concentré de la ville. Une première approche assez dense, qui vous donnera sûrement envie d’y retourner, pour approfondir votre exploration de Londres.

J’espère que vous avez aimé la visite 🙂

Laisser un commentaire